Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...

Publié le 9 Février 2015

Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...
Il y a des prises de conscience qui arrivent avec...

Il y a des prises de conscience qui arrivent avec le temps, qui sont tellement douloureuses que l'esprit, le subconscient, les a mises à l'écart très longtemps, trop longtemps...... Quand le subconscient révèle au conscient que tout n'était que manœuvres pour mieux utiliser...... C'est innommable de douleur...
L'émotionnel et l'humain ont une place énorme dans ma vie car " le manque" a tellement été " présent " cela parait paradoxal.... Mais non je vous assure.... Le manque d'affect a été pendant de nombreuses années un des piliers de mon existence, cela aussi parait bizarre me direz vous... Mais vous ne pouvez pas imaginer le mal que cela fait quand vous êtes transparente, tout le monde agit, parle, vous regarde mais ne vous voit pas, vous dicte des choses mais ne vous demande jamais votre avis, votre ressenti.
L'affect est tellement absent que même ces choses là, qui plaisent aux autres et bien vous y plongez dedans tel un compétiteur à un championnat de natation.
Concentrée sur la chose à accomplir, vous vous donnez littéralement, ça vous fait mal à en saigner, mais peu importe vous continuez, encore et encore pendant des mois au mieux..... Pendant des années... Au pire toute votre vie ......
Vous souhaitez tellement " Apparaître " aux yeux de tous pour un petit sourire, un petit merci, un petit rien, une petite lueur dans le regard qui vous montrera que vous " ÊTES" ......
Une simple lueur ça suffit, que ça, s'il vous plaît que ça même, ça me suffit.... Mais elle ne vient jamais cette lueur, car vous n'existez pas, Je n'existe pas... Je suis là on passe au travers de moi, au mieux on m'utilise et on me déplace.... Une petite façon d'exister....
Mais ce qui est douloureux c'est d’être reposée au mieux.... Jetée au pire...
On a bien rit, on s'est bien amusés maintenant " Elle " va revenir à sa place. Dans son tiroir, celui ou je n'aurais jamais du rentrer, celui ou je n'aurais pas due sortir......
Celui ou de nouveau je reviendrais quand la lumière tellement belle au reflets bleutés me fera un joli sourire, un joli regard, de belles promesses que je croirais.
Cette fois là je serais bien, à ma place, je poserais les bagages trop lourds maintenant à porter, mon dos s’abîme, mon dos ne supporte plus les charges. Il demande à mon cœur d'écouter l'appel de cette lumière aux doux reflets bleutés, elle est belle, elle me sourit, on dirait qu'elle m'aime un peu.... Je lui souris aussi tendrement pour qu'elle m'enveloppe de toute sa sincérité, pour que plus jamais je ne sois trompée, ne plus jamais être transparente pour que l'on me traverse sans me voir...
Les appels restent sans voix... Je suis une muette de la vie. Une muette de l’Âme, une muette de l'existence.
Mes mots résonnent dans l'infini et n'arrivent pas jusqu'à leurs oreilles, mes yeux brillent bien des fois, pleurent souvent mais ne mouillent aucun sols... Mon visage seul les accueillent ces larmes, mes amies fidèles, mes joues se sont creusées pour mieux les accepter, les garder, ce sont des trésors qui brillent, des trésors que j'aurais voulus partager, pour qu'ils se transforment en perles et qu'ils s'en fassent des colliers pour ne jamais oublier qu'un jour j'ai existé......

Voyez les ces jolies perles déposées, ne les laissez jamais se transformer et creuser des joues qui resteront mouillées... On ne choisit pas d'arriver.... Alors laissez vos tiroirs fermés et jamais vos enfants y rentrer.
Ce refuge devient trop petit, et trop grand à la fois quand vous n'existez pas.
Les enfants sont un trésor de la vie, montrez leur le chemin, le soleil est si beau dehors.... Ils les inondera de ses trésors, et un jour ils viendront vous voir avec une petite étoile qui vous sourira et qui les appellera Papa, Maman et MOI.......

- Muriel - Nath -

Rédigé par Muriel Nath Nouvelesprit

Repost 0
Commenter cet article

Carmen Atonati 10/02/2015 15:42

La vie passe à travers nous et par nos enfants, nos petits enfants nous la voyons à l'œuvre.
L'amour donné est un cadeau dont l'enfant dispose... il ne garantit pas que la vie lui sera facile, car vivre sur terre c'est être confronté à des oppositions qui peuvent devenir nos maîtres. Garder l'âme stable, ou de plus en plus aimante, malgré les épreuves, est la seule façon de devenir "l'amour agissant". Plus le temps passe, plus je pense que se réaliser se résume à ça. Amitiés. Carmen

Muriel-Nath 10/02/2015 19:19

Merci beaucoup Carmen pour votre commentaire. Oui garder l'ame stable est la meilleure des solutions... Mais des fois très difficile face à la " solitude" il faut la combattre sans cesse, car c'est un état d'esprit négatif.... Mais j'y travaille!!! Car oui je veux devenir " un amour agissant " comme vous me dites. Amitiés. Muriel - Nath