Le monde de l'orque épaulard

Publié le 27 Avril 2015

Le monde de l'orque épaulard

L'orque ou épaulard est une espèce de mammifère marin du sous-ordre des cétacés à dents, les odontocètes . Elle a une répartition cosmopolite ; elle vit dans les régions arctiques et antarctiques jusqu'aux mers tropicales. Son régime alimentaire est très diversifié, bien que les populations se spécialisent souvent dans des types particuliers de proies. Certaines se nourrissent de poissons, tandis que d'autres chassent les mammifères marinstels que les lions de mer les les phoques,les morses et même de grandes baleines. Les orques sont considérées comme des super-prédateurs

Les orques sont fortement sociales ; certaines populations sont composées de plusieurs familles matrilinéaires qui sont les plus stables de toutes les espèces animales. Les techniques de chasse sophistiquées et les comportements vocaux, qui sont souvent spécifiques à un groupe particulier et sont passés à travers les générations, ont été décrits comme des manifestations culturelles. L'union Internationale de la conservation de la Nature évalue actuellement le statut de conservation de l'orque comme « données insuffisantes » en raison de la probabilité que les types d'orque soient des espèces distinctes. Certaines populations locales sont menacées ou en voie de disparition, notamment à cause de la disparition de leur habitat, de la pollution (par les PCB), de la capture des mammifères marins et des conflits avec les pêcheries.

Que sont les PCB/PCT ?

Les PCB (polychlorobiphényles) et les PCT (polychloroterphényles), désignés par l’abréviation « PCB », ont été fabriqués industriellement à partir de 1930. Leur production est arrêtée depuis les années 80. Les PCB sont plus souvent connus en France sous la dénomination de pyralène, arochlor ou askarel, mais également sous d’autres noms commerciaux

La réglementation désigne par abréviation "PCB" : les polychlorobiphényles, les polychloroterphényles, le monométhyl-tétrachloro-diphényl méthane, le monométhyl-dichloro-diphényl méthane, le monométhyl-dibromo-diphényl méthane, ainsi que tout mélange dont la teneur cumulée en ces substances est supérieure à 50 ppm en masse.

Leur stabilité chimique et leur ininflammabilité ont conduit à utiliser ces produits principalement comme fluides diélectriques (huile) principalement dans les transformateurs et les condensateurs, mais également dans certains radiateurs ou autres équipements électriques. Ils ont été largement utilisés comme lubrifiants dans les turbines et les pompes, dans la formation des huiles de coupe pour le traitement du métal, les soudures, les adhésifs, les peintures et les papiers autocopiants sans carbone.

Attention : danger !

Les PCB ont une longue persistance dans l’environnement et peuvent être transportés sur de grandes distances dans l’environnement. En effet, les PCB sont des substances très peu biodégradables qui, après rejet dans l’environnement, s’accumulent dans la chaîne alimentaire. Ces composés se retrouvent ainsi dans tous les milieux de l’environnement : air, sol, eau, sédiments, mais aussi après transfert, dans les plantes, les animaux et chez les hommes.
En l’état actuel des connaissance, une exposition accidentelle de courte durée aux PCB n’a pas de conséquence grave. Une exposition aiguë à forte dose est associée à des irritations de la peau (chloracné) ou à des troubles plus graves, qui sont pour certains, réversibles.
Par contre, les effets chroniques entraînent des dommages du foie, des effets sur la reproduction et la croissance. Les PCB sont classés en tant que substances probablement cancérigènes pour l’homme.
En outre, la combustion des PCB peut se traduire par le dégagement de composés à forte toxicité, les « furannes » (PCDF) et « dioxines » (PCDD), qui sont surtout connues pour leurs effets cancérigènes.

Les orques sauvages ne sont pas considérées comme une menace pour l'Homme, bien qu'il y eut des cas de spécimens captifs tuant ou blessant leurs dresseurs dans des parcs à thème marin. Les orques sont très présentes dans les mythologies des peuples navigateurs, avec une réputation allant du protecteur d'âmes humaines à celle de tueur impitoyable.

L'orque épaulard, sa beauté, sa puissance..... Et peu de risque pour les humains, il s'est avéré agressif en parc Aquatique.... Rien n'a d'égal que la liberté, dans son propre environnement...
L'orque épaulard, sa beauté, sa puissance..... Et peu de risque pour les humains, il s'est avéré agressif en parc Aquatique.... Rien n'a d'égal que la liberté, dans son propre environnement...
L'orque épaulard, sa beauté, sa puissance..... Et peu de risque pour les humains, il s'est avéré agressif en parc Aquatique.... Rien n'a d'égal que la liberté, dans son propre environnement...
L'orque épaulard, sa beauté, sa puissance..... Et peu de risque pour les humains, il s'est avéré agressif en parc Aquatique.... Rien n'a d'égal que la liberté, dans son propre environnement...

L'orque épaulard, sa beauté, sa puissance..... Et peu de risque pour les humains, il s'est avéré agressif en parc Aquatique.... Rien n'a d'égal que la liberté, dans son propre environnement...

Rédigé par Murielle Ledenmat

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article