Souvenons nous.....

Souvenons nous.....

Bonjour à toutes et à tous en ce mardi 20 janvier 2015, comment allez vous aujourd'hui? Pour ma part un peu rieuse!!! Temps froid, tout gris et un ciel qui appelle la neige!!
Alors OUIIIIIIII diraient mes yeux et mon cœur enfantin !!!
Mais je le dis tout doucement car dans le quartier et au delà cela ne fait pas l'unanimité !!!! Disons que nous ne sommes pas très bien équipés dans ma région pour rouler sur la neige et ceci devient vite une

CATASTROPHE !!!!!!!

Et je vous avoue que cela m’exaspère un peu, beaucoup mais pas passionnément
Rappelons nous un petit peu! Fermons les yeux et remontons ensembles le temps si vous le voulez bien.

J'ai le souvenir enfantin de jours de neige dans la campagne Périgourdine, dans la ferme de mes grands - parents qui étaient des gens assez rudes, pas habitués à se laisser perturber par quelques flocons, même à l'époque par quelques bons 20 cms de neige!!!
Moi la veille de la neige annoncée je n'avais de cesse que de regarder le nez collé à la fenêtre de la cuisine embuée par la chaleur de la cuisinière à bois, et de la cheminée de la cuisine qui par temps bas était une vraie catastrophe pour moi par contre!!!! En effet l'allumage était périlleux!!!!! La fumée remplissait cette petite cuisine et nous avions une espèce de fenêtre en hauteur au dessus de la porte d'entrée, qui s'ouvrait à l'aide d'une manivelle , et il fallait vite l'ouvrir ! Ceci était mon rôle pris très très au sérieux!!! pour que les yeux puissent survivre à cet allumage!!! Ma grand - mère n'avait de cesse de me répéter Muriel la fumée rend belle, quand exaspérée par mes cris n'avait que cette réponse pour essayer de me faire taire un peu
Oui donc le nez collé à la fenêtre je priais pour que le lendemain le sol voir la porte d'entrée ne puisse s'ouvrir à cause ou plutôt grâce à une grosse épaisseur de neige, mais mon idée était aussi celle-ci " Papy ne pourra pas m'amener à l'école, et je passerais la journée à faire rougir mes mains sur les bonhommes de neige " ....
Mais pensez vous!!! Oui le lendemain il y avait souvent une très belle couche de neige, mais mon réveil était tout de même celui - ci : { Muriel, vite debout il faut partir plus tôt pour l'école, papy te conduit à pied, et il ne faut pas être en retard!!!! } l'école primaire était à 2 ou 3 kilomètres!!!! Pfff même pas drôle !!!

Mais en fait avec le recul je me rend compte que ce parcours extraordinairement dangereux pour une petite fille de 6 ou 7 ans, enfin ce que j'essayais en vain de faire croire à papy, riant de mes petits mots..... n'était que du bonheur, il me tenait la main, nous partagions le trajet au travers du chemin qui bordait la foret, et c'était magnifique, mes yeux étaient trop petits pour tout voir, mes rires se mêlaient à ceux de mon grand - père quand il trébuchait ou glissait sur le sol qui commençait à geler, il me disait alors " Muriel nous avons le temps " !!!
Ses mots sont forts de résonance aujourd'hui " Nous avons le temps...... "

Pas de vilains noms d'oiseaux quand nous arrivions à la route principale, les 2 cvs roulaient tranquilles, et ceux qui n'avaient pas pus partir le matin et bien partaient dès que le ciel redevenait plus clément et que le soleil avait fait fondre un peu de neige, bon le retour du soir leurs était périlleux. Mais peu importe, cela animait nos soirées, les récits d'un tel ou d'un tel qui s'était retrouvé dans une situation un peu périlleuse. Ça avait le goût d'un bon chocolat chaud.
La résonance du mot Temps n'a plus la même valeur, la même odeur, le même goût, le même son..... Tout le monde hurle, les noms d'oiseaux fusent, plus de chocolat chaud autour de récits animant nos soirées. Les gens sont prêts à disjoncter si il y en a un qui a le malheur de freiner et ne pas pouvoir repartir, ce qui fait arrêter ceux qui sont derrière. Les menaces verbales fusent....

Mais dans quel monde vivons nous??? Je suis triste de ce manque de solidarité, de cet individualisme, du chacun pour soi !!

Papy si tu nous voit tu ne dois pas comprendre pourquoi.... Je t'avoues que moi - même parfois je ne comprends pas. Certes je sais bien que nous ne sommes pas au monde des Bisounours, mais bon sang, au bout de la route nous prendrons tous le temps, le même pour tous....

Nous avons pour beaucoup d'entre nous, des enfants, des jours de congés à poser, de la joie à faire partager, alors même si ces jours là étaient programmés sur notre calendrier d'été, pas grave remettons nous en question. Soyons heureux de pouvoir voir la neige, la pluie, le soleil, le vent et sentir le souffle de la vie tous les matins au réveil.
Beaucoup sont partis trop tôt pour un dessin, pour un mot, une idée, une maladie..... Leur souffle n'est plus, et s'ils avaient eu le choix avant le grand départ, ils auraient choisis de prendre le temps d'apprécier, et de se rendre utiles pour ceux qui sont obligés de prendre la route ( personnel des hôpitaux, et bien d'autres... ) les aider à déblayer leur espace, prendre leurs enfants emmitouflés, joues rougies et aller Rire, Vivre. Ce choix ils ne l'ont plus..

Alors s'il vous plaît souvenez vous d'eux de leurs rires, de leur engagement pour une cause, pour la lutte contre la maladie..
Souvenez vous de votre enfance ou le temps résonnait différemment . Et alors???? C'était bien non!!

Transformez votre mauvaise humeur en bol de chocolat chaud, et pour un moment redevenez un enfant.

Certains diront que je suis une utopiste, ils auront peut être raison.... Moi je me sens profondément chanceuse d’être là à pouvoir vous écrire mes état d’Âme , heureuse si je vous déclenche un sentiment, un sourire, même que pour un instant.

Prenez le temps d’être Vivants, et faites de votre vie autre chose qu'une horloge ou les deux aiguilles ne suffisent plus depuis bien longtemps.....

Solidarité à une belle sonorité !!!!

Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....
Souvenons nous.....

Rédigé par Muriel - Nath d'ici et d'ailleurs

Repost 0